Blog / Tendances /

Vendre en ligne via le social commerce

Bienvenue sur notre blog

Peter Goettler

Global Director

 

Vendre en ligne via le social commerce

Vous avez un magasin physique et vous voulez aussi être présent en ligne, mais vous pensez que le pas à franchir pour disposer de votre propre boutique en ligne est encore trop grand à ce stade ? Pas d’inquiétude, il existe de nombreuses plateformes et de multiples canaux de médias sociaux que vous pouvez utiliser. Nous vous énumérons ici les avantages et les inconvénients de cette solution.
 

Les médias sociaux peuvent être utilisés non seulement comme outil de promotion, mais aussi comme canal de vente. Saviez-vous que 71 % des consommateurs s’en servent déjà pour faire leurs achats ? * Les canaux visuels tels qu’Instagram, Pinterest et même TikTok sont parfaitement adaptés pour présenter votre offre. Sur la version mobile d’Instagram, vous pouvez également ajouter un tag à vos posts. Ainsi, les nombreux utilisateurs seront non seulement inspirés, mais aussi immédiatement incités à acheter. Avantage pour vous : Instagram ne facture rien pour la publication d’un tel tag et ne prend aucun pourcentage sur vos ventes. Encore relativement récent, TikTok se concentre également sur le commerce électronique. Les utilisateurs populaires peuvent ajouter un lien dans leur bio pour promouvoir leur offre.

71% des consommateurs utilisent les médias sociaux pour faire des achats.

 

Sur Pinterest, vous pouvez placer une épingle produit gratuitement, aussi bien sur mobile que sur desktop. Outre l’image, elle contient également un titre, une description et des infos sur le prix et la disponibilité. Pinterest est la plateforme qui permet de stimuler visuellement les acheteurs potentiels et de les persuader de faire un achat impulsif. Cela dit, vous n’êtes évidemment pas le seul commerçant présent, et il est difficile de sortir du lot dans un océan d’épingles.

 

Pas besoin de créer votre propre boutique en ligne via Facebook

Ce qu’il faut malgré tout savoir au sujet de toutes ces options, c’est que vous avez toujours besoin d’une page d’accueil distincte en tant que boutique en ligne vers laquelle établir un lien. Vos options sont également limitées à une image, sans place pour des articles connexes ou des commentaires de clients.

Si vous ne disposez pas d’une page web externe, Facebook peut représenter un meilleur canal pour vous. Vous connaissez peut-être Facebook Marketplace, où vous pouvez trouver de tout, des vêtements d’occasion aux gadgets faits main. Grâce à l’algorithme de Facebook, ces posts atteignent le public le plus intéressé par catégorie. Tout comme Instagram, Facebook ne facture pas de frais ou de pourcentage pour le placement de produits. Par ailleurs, vous pouvez ajouter des caractéristiques détaillées des produits.

 

Pour aider les petites entreprises pendant cette crise du Covid-19, Facebook a également lancé les Boutiques Facebook Facebook Shops - qui vous permettent d’organiser les paiements au sein même de la plateforme. Vous pouvez ajouter vos produits manuellement ou depuis une boutique en ligne de manière logique, en respectant votre image de marque. Les acheteurs n’ont pas besoin de s’inscrire sur un autre site et peuvent garder en mémoire leurs données de paiement et de livraison pour un achat ultérieur. En tant que fournisseur, vous devez payer une petite redevance à Facebook. L’offre de paiements via Facebook n’est actuellement disponible qu’aux États-Unis. Vous avez dès lors besoin d’un compte bancaire et d’une adresse professionnelle aux États-Unis pour configurer la fonction de paiement de votre boutique. Toutefois, vous pouvez diriger les acheteurs vers votre site web ou vers un chat avec votre entreprise dans Messenger ou Whatsapp afin de finaliser le paiement.

 

Accrochage à de grandes plateformes

Une grande plateforme telle que bol.com vous donne également la possibilité de vendre sans disposer de votre propre boutique en ligne. Vous n’avez pas à vous soucier du marketing ou de la logistique, mais vous n’obtenez aucune donnée sur vos clients. Les conditions sont assez strictes : la livraison gratuite est souvent obligatoire, et les clients peuvent facilement retourner leurs achats. Si vous voulez éviter ces frais de livraison et de retour, il vaut mieux opter pour Vinted. Sur cette plateforme de mode, vous vendez des vêtements par le biais de points poste. Etsy offre des possibilités similaires aux entrepreneurs créatifs, bien qu’une commission sur les transactions et les paiements soit prélevée. Il y a également des coûts pour référencer vos produits et une commission lorsque votre produit est vendu par le biais de leurs annonces.


Vous n’êtes pas entièrement convaincu par l’idée de vendre vos produits via les plateformes existantes ? L’outil Shopify est accessible à tous et donne directement à votre boutique un look professionnel. Vous contrôlez les données et les cookies des visiteurs, mais vous devez connaître le b-a-ba de la programmation pour mettre tout en place. Tous les moyens de paiement actuels sont pris en charge par le logiciel Shopify.


En guise de conclusion, nous dirions qu’il vous revient de découvrir où votre public cible est le plus actif. Mais quelle que soit la plateforme retenue, veillez à ce que votre offre soit proposée partout de manière uniforme, avec les mêmes informations et des prix identiques.

Vous souhaitez en savoir plus au sujet des solutions de paiement e-commerce proposées par Worldline ?


* Source : HubSpot