Blog / La parole au commerçant /

Comment faire pour que votre shop-in-shop ne soit pas un flop

Bienvenue sur notre blog

Peter Goettler

Global Director

 

Comment faire pour que votre shop-in-shop ne soit pas un flop

Il devient de plus en plus difficile pour les détaillants et les entrepreneurs Horeca de se distinguer de la concurrence. En particulier dans cette période incertaine que nous vivons actuellement, se lancer dans une nouvelle aventure coûteuse dans le domaine de la vente au détail ou de l’Horeca peut sembler un peu trop risqué. Vous en ressentez néanmoins l’envie ? Dans ce cas, un shop-in-shop peut être la bonne formule.

 

On en voit de plus en plus souvent : un supermarché où s’installe un bar à salades d’une autre marque, de nouvelles marques qui, en plus de leur webshop, ouvrent des pop-ups temporaires dans certains magasins, des concepts Horeca de take-away dans des lieux surprenants, … La présence de votre marque dans un autre endroit présente également de nombreux avantages (financiers). C’est ce qu’a constaté Bart Deprez de l’entreprise de torréfaction de café et de thés Viva Sara, établie à Courtrai. Depuis quelques années, l’entreprise familiale s’est développée en ouvrant deux Viva Sara Corners, des bars à café proposant du café à consommer sur place ou à emporter. L’emplacement de ces bars est surprenant : l’un se situe à la sortie du magasin de meubles Be-Okay à Deerlijk, l’autre dans le hall d’entrée de l’hôpital AZ Groeninge de Courtrai.

 

Une expérience de plus dans des lieux inattendus

Ce choix d’emplacement suit cependant une certaine logique, explique le gérant Bart Deprez, qui dirige l’entreprise familiale avec son frère Peter. « Mon frère et moi avons toujours été des précurseurs dans le monde du café en Belgique. Nous avions déjà un webshop dans les années 2000, à l’époque où commander quelque chose en ligne était encore un vrai casse-tête (rires). Quand nous avons vu la tendance des bars à café on-the-go prendre de l’essor dans le monde entier, l’idée nous est venue de développer nous aussi ce genre de concept, mais pas dans des endroits où d’autres bars à café étaient déjà présents, comme les gares par exemple.

Nous avons choisi la formule du shop-in-shop, parce que les frais d’investissement sont bien moins importants que pour monter une toute nouvelle affaire. Nous nous sommes mis à la recherche des bons partenaires, et avons ainsi pris contact avec l’AZ Groeninge. Ils souhaitaient accroître la convivialité de leur accueil et ont considéré que notre proposition d’installer un Viva Sara Corner dans leur hôpital constituait une valeur ajoutée, offrait une expérience supplémentaire. Pour nous, ce lieu avait du potentiel, car il y a beaucoup de passage. C’est ainsi qu’en 2017, un Viva Sara Corner a ouvert ses portes dans le hall d’accueil de l’hôpital. »

 

Un point de collecte du webshop aussi

Ce fut un succès. Maintenant que le bar à café est fermé au public, le personnel peut toujours s’y rendre pour une courte pause-café. « Ce qu’il apprécie énormément. » Pour Bart, l’hôpital présente de nombreux avantages : « Un nombre considérable de personnes y passent chaque jour – en temps normal. Des gens qui ont peut-être justement besoin d’un peu de réconfort à ce moment-là. Nous sommes installés dans le hall d’entrée, le lieu idéal en termes de visibilité, impossible de nous rater. Les gens peuvent non seulement y boire un café ou l’emporter, mais aussi y retirer les commandes qu’ils ont passées en ligne sur notre webshop. Ce qui est de plus en plus le cas depuis le confinement. »

file

   

file

Concordance des visions et des attentes

Le premier Viva Sara Corner s’est ouvert en 2015, dans le magasin de meubles Be-Okay de Deerlijk. Ce shop-in-shop se porte également très bien. Bart explique cette concordance à première vue inhabituelle : « La philosophie de l’entreprise doit correspondre à la nôtre. Tout comme nous, ce magasin est une entreprise familiale. Ses propriétaires souhaitaient compléter leur activité par un établissement Horeca, sans le gérer eux-mêmes. Nous étions à la recherche d’un premier lieu pour tester notre nouveau concept on-the-go. Ici aussi, la visibilité de notre Corner est maximale : juste après les caisses. Si vous choisissez un endroit qui attire beaucoup de monde, vous pouvez réaliser un beau chiffre d’affaires avec une équipe et une surface limitées. »

  

Comment éviter que votre shop-in-shop ne soit un flop ?

• Choisissez le bon endroit, correspondant à votre public-cible
• Concluez de bons accords avec votre partenaire
• Choisissez un partenaire dont la vision ou l’offre correspond à la vôtre
• Établissez un lien avec votre webshop, en faisant de votre shop-in-shop un point de collecte par exemple

 

Proposez une expérience de paiement fluide, rapide et hygiénique dans votre commerce physique grâce au paiement sans contact

  • Tags :
  • expérience omnicanal
  • Expérience client
  • e-commerce