Blog / La parole au commerçant /

Le vélo, le choix le plus judicieux en ville

Bienvenue sur notre blog

Peter Goettler

Global Director

 

Le vélo, le choix le plus judicieux en ville

L'impact du transport sur les émissions de CO2 est important. En Europe, il représente 27 % des émissions (chiffres pour 2017*). Dans les villes, le transport de marchandises est responsable d'un quart du total des émissions. Des transports plus durables sont donc nécessaires pour réduire cette pollution. C’est surtout lors de ce fameux ‘last mile’, le dernier maillon de la chaîne logistique entre le dépôt et le commerce ou l’établissement Horeca, que le bât blesse sur le plan écologique.

 

Sara Verlinde est experte en logistique durable au sein du groupe de recherche MOBI de la VUB. Sara voit plusieurs possibilités permettant de réduire l’impact environnemental du last mile. « Si vous êtes commerçant ou gérant d’un établissement Horeca, vous ne commandez bien souvent pas le transport, mais uniquement les produits. Vous pouvez cependant demander à votre fournisseur de vous livrer vos produits de manière durable. Vous n’êtes pas le (la) seul(e) à le faire. Les grands distributeurs exigent de plus en plus que le transport soit écologique. Le business modèle du transport vert devient donc peu à peu intéressant. »

Les petits détaillants peuvent également miser sur l’accueil des clients qui se déplacent à vélo. « En installant un hangar à vélos, où l’on peut également ranger son vélo cargo par exemple. Car votre client parcourt ainsi les derniers kilomètres de façon durable. Et pourquoi ne pas offrir un petit plus aux clients qui viennent à vélo ou à pied pendant le Week-end du Client ? »

 

Regrouper les commandes et les livraisons

Sara : « Chaque fois que vous passez une commande à votre fournisseur, vous générez un transport. Grouper vos commandes pèse lourd dans la balance. Ce regroupement s’applique également au commerçant qui effectue lui-même ses livraisons. Faites le plus grand nombre possible de trajets complets ou confiez-les à un transporteur qui peut grouper vos livraisons avec d’autres marchandises. »

 

L’idéal pour les petits volumes

Passer de la camionnette au vélo est souvent plus facile que vous ne le pensez. Cela doit-il nécessairement être un vélo ? Pas selon Sara : « Si ce n’est pas le vélo mais bien une camionnette électrique qui constitue le choix le plus efficace, c’est très bien. Pour les petits volumes, le vélo reste certainement une bonne option. »

 

Trois conseils en or

• Si vous organisez vous-même le transport, réfléchissez bien au type de véhicule que vous utilisez. Adaptez-le aux distances que vous devez parcourir. Dans un environnement urbain, il peut parfaitement s’agir d’un vélo. N’oubliez pas de vous renseigner pour savoir si les autorités locales ou le gouvernement propose une prime ou un avantage fiscal pour votre passage au vélo.
• Si vous ne générez que du transport, voyez qui vous offre le transport le plus durable.
• Soignez votre client qui se déplace de manière durable, en mettant par exemple à sa disposition un hangar à vélos ou en lui offrant une petite attention.

 

    

Le vélo est un bon outil pour la distribution en ville

Antoine Struelens a fondé le service coopératif de coursiers à vélo Molenbike en 2017, avec plusieurs autres coursiers. « Nous travaillons avec des produits locaux, écologiques et éthiques, de manière socialement responsable. Il est important que nous puissions payer correctement les coursiers à vélo. » Le développement de Molenbike ces dernières années témoigne de la demande croissante de ce type de service. Antoine voit encore quelques points noirs qui empêchent le vélo d’être totalement compétitif par rapport au transport motorisé, mais il est ambitieux.

Aujourd’hui, seul 1 % du transport de marchandises en ville se fait à vélo, mais plusieurs études montrent que beaucoup plus de livraisons pourraient être effectuées de cette façon. Le potentiel de croissance est donc élevé.
file
file

Écologique et plus rapide, même pour les charges lourdes

Les avantages de faire appel à des coursiers à vélo sont en effet nombreux. Le vélo est un bon outil pour la distribution en ville. Vous pouvez l’utiliser pour transporter de petits ou de gros colis.

Il est écologique, nécessite moins d’entretien qu’une voiture, il est plus rapide et vous n’avez pas besoin de chercher une place de parking. Dans les dépôts de marchandises, nous pouvons nous rendre à vélo jusqu’à l’intérieur des bâtiments ou même aux étages si les ascenseurs sont grands. Le vélo est donc très flexible.

Le vélo reste un produit d’été

Voilà sept ans qu’Annelies Browaeys a misé sur la demande de la clientèle et la popularité croissante du vélo, avec l’ouverture à Gand du Bar Bidon, un café qui offre un rôle de premier plan aux vélos au look rétro qui ornent la vitrine et les murs. Les vélos sont bien plus qu’un simple gimmick, ils font partie intégrante de son concept. Annelies : « Nous sommes avant tout un établissement Horeca. Par ailleurs, nous vendons des vélos (rétro) pour enfants et adultes ainsi que des accessoires pour vélos. Tout ce qui est présenté ici est à vendre. Nous vendons également en ligne, principalement via Facebook et Instagram. Nous proposons aussi un service de réparation de vélos pour les clients qui achètent le leur chez nous. »

Que le vélo ait le vent en poupe, Annelies ne peut que le confirmer. « Depuis la crise du coronavirus, nous avons vendu tout notre stock, il ne me reste presque plus de casques. Il n’y a plus rien non plus en stock chez le grossiste. Pour répondre à cette demande croissante, nous avons élargi notre gamme de marques de vélos pour enfants afin de renforcer notre positionnement de spécialistes du vélo pour enfants. » Annelies donne un conseil important à celles et ceux qui souhaitent développer un concept autour du vélo :

Le vélo reste avant tout un produit d’été. Si vous voulez en faire autre chose, n’oubliez pas que vous vendrez beaucoup moins de vélos entre novembre et mars.
file

 

Vous avez envie d’enfourcher votre propre vélo mais vous vous posez des questions sur la manière dont vous serez payé(e) ? Découvrez notre terminal de paiement mobile YOXIMO ou nos solutions de paiement en ligne.

*https://www.eea.europa.eu/data-and-maps/indicators/transport-emissions-of-greenhouse-gases/transport-emissions-of-greenhouse-gases-12