Blog / La parole au commerçant /

Journal de bord d’un commerçant : comment s’est passée la réouverture du magasin de literie De Nachtwacht ?

Bienvenue sur notre blog

Peter Goettler

Global Director

 

Journal de bord d’un commerçant : comment s’est passée la réouverture du magasin de literie De Nachtwacht ?

Voilà 23 ans que Kim Vanacker a ouvert son magasin. De Nachtwacht propose des boxsprings, des sommiers à lattes, des matelas et du linge de lit de qualité. Pendant près de deux mois, la boutique a été contrainte de garder portes closes. Mais maintenant, son équipe reçoit à nouveau les clients à bras ouverts. Façon de parler, évidemment.

 

Avril 2020

Durant cette période, tous les employés sont en chômage temporaire. Impossible de faire autrement. Seuls mes deux partenaires et moi-même continuons à travailler. Nous ne savons pas encore quand nous pourrons rouvrir. Cependant, nous réfléchissons déjà à l’avenir et à nous préparer à fonctionner différemment. Certains de nos collègues d’autres secteurs nous expliquent comment ils procèdent. Nous commandons d’ores et déjà du plexiglas et un distributeur de gel désinfectant, et faisons fabriquer des masques buccaux avec notre logo.

 

8 mai 2020 – Expérience de ‘safe shopping’

Toutes les mesures de précaution ont été prises pour notre réouverture le 11 mai. Aujourd’hui, nous publions sur Facebook une vidéo expliquant notre approche. Nous voulons rassurer nos clients en leur proposant une expérience de ‘safe shopping’. C’est assez excitant. Nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre. Les clients oseront-ils venir ? Nous vendons de la literie de qualité, donc un peu plus chère. Les gens vont-ils investir maintenant pour s’offrir un sommeil réparateur ? Une chose est sûre : nous sommes prêts pour l’ouverture. Nous n’attendons plus que les clients !

 

11 mai 2020 – Jour J

Nous y sommes : nous pouvons rouvrir nos portes. Les premiers clients arrivent. L’équipe au complet peut reprendre le travail. Heureusement, notre magasin est grand, il y a donc plus qu’assez d’espace pour garder nos distances. Nos masques buccaux, très jolis, nous ont été livrés à temps. Ils sont lavables, les clients peuvent donc emporter leur exemplaire chez eux. Les clients ne peuvent payer que par carte et nous leur fournissons des bâtonnets pour entrer leur code secret. Comme ça, ils n’ont pas à toucher l’appareil. 

 

Worldline_De_Nachtwacht-11_voorblog

13 mai 2020 – Pas de Cocon d’essai 

En temps normal, nos clients peuvent passer une ‘nuit d’essai’ dans notre Cocon d’essai. Ce n’est malheureusement pas possible actuellement. Ils peuvent cependant essayer les matelas dans le showroom. L’un de nos fournisseurs nous a aidés en nous procurant des sprays désinfectants pour les matelas. Lors de sa visite, chaque client reçoit un oreiller recouvert d’une protection que nous désinfectons après chaque utilisation, et d’une taie d’oreiller fraîchement lavée par-dessus. Cela prend beaucoup de temps, mais tout le monde s’y met avec plaisir. Toute l’équipe est vraiment très heureuse que le magasin soit à nouveau ouvert et que nous puissions reprendre le travail. 

 

 

16 mai 2020 – Quelques petites modifications

La première semaine est déjà passée. Nous sommes très satisfaits de la fréquentation. Presque toutes les personnes que nous avions contactées pendant le confinement sont venues. L’incertitude reste cependant présente. Les gens pousseront-ils la porte du magasin la semaine prochaine ? Car il se peut fort bien que nous n’ayons vu cette semaine que ceux qui avaient besoin de toute urgence d’un nouveau matelas et qu’ensuite, tout s’arrête. Au cours de cette première semaine, nous avons dû procéder à quelques modifications ici et là. Maintenant par exemple, nous désinfectons régulièrement notre machine à café. Chose à laquelle nous n’avions pas pensé précédemment. Nous avons également adapté le lieu de travail de nos employés : nous avions remarqué qu’ils étaient un peu trop proches les uns des autres. 

 

22 mai 2020 – Une chambre à coucher comme à l’hôtel

La deuxième semaine, les clients continuent à affluer. Des gens qui viennent s’informer, d’autres qui passent commande. Nous constatons qu’ils ont envie de se sentir chez eux comme à l’hôtel, et que cela passe par exemple par l’amélioration de leur chambre à coucher. Les gens sont davantage soucieux de leur santé, et cherchent donc un matelas ergonomique. Ce qui nous frappe aussi, c’est que les clients soutiennent l’économie locale. S’ils ont le choix entre plusieurs marques, ils optent pour la marque belge plus souvent que d’habitude. 

Worldline_De_Nachtwacht-5_voorblog

 

 

25 mai 2020 – On s’habitue à tout

Au début, les gens se sentaient un peu mal à l’aise quand on leur donnait un masque buccal. Mais depuis, cela se passe très bien. Avec une touche d’humour, nous essayons de leur faire voir le côté positif de la chose. Les masques rassurent les clients, et nous aussi bien sûr. Et quand, après s’être allongés sur un matelas, ils nous voient le vaporiser, ils se sentent davantage en sécurité. Nous devrons attendre plusieurs mois pour savoir à quel point le confinement nous aura affectés sur le plan financier. J’essaie de ne pas trop m’en inquiéter. En attendant, nous continuons à aider les gens dans la bonne humeur. En route vers la troisième semaine !

https://www.denachtwacht.be/fr