Blog / Parole d'expert /

Voici comment les détaillants peuvent gérer le stress et l’anxiété dus au COVID-19

 

Default

Global Director

 

Voici comment les détaillants peuvent gérer le stress et l’anxiété dus au COVID-19

 

Vous avez dû fermer votre magasin suite aux mesures prises face au COVID-19, il n’y a presque plus d’argent dans la caisse. Néanmoins, les frais fixes courent toujours. Et vous vous inquiétez pour votre personnel. Ils sont contraints de rester chez eux, ou bien travaillent encore et sont fréquemment en contact avec les clients. Il est normal que vous soyez anxieux et stressé à cause de tout cela, indique Filip Raes, psychologue et thérapeute comportemental.
 

« On ressent beaucoup de stress, d’anxiété, de frustration, de tristesse en ce moment. Et c’est normal. Nous vivons une période étrange. Ne combattez pas ces sentiments, mais reconnaissez que cette situation n’a rien d’agréable. Votre vie ne s’arrête pas d’ici à ce que tout cela soit derrière nous. Continuez à faire ce que vous pouvez faire. Structurer et planifier les choses vous procurent prévisibilité, contrôle, une sorte d’emprise. Et c’est ce dont vous avez besoin. »

« Si cette routine quotidienne disparaît, cela peut affecter votre humeur et votre moral. Ne rien faire et ressasser vos problèmes peuvent très rapidement vous abattre. Vous pouvez à présent effectuer les petits travaux en retard, vous occuper de l’administration que vous laissez habituellement en suspens, pratiquer les hobbys pour lesquels vous n’avez ordinairement pas le temps, profiter du temps passé en famille. Variez les activités : ne faites pas seulement ce que vous devez faire, mais aussi ce qui vous détend. » 

 

(c) Rob Stevens

 

Stress en pensant à votre personnel et votre entreprise

« Il est normal que vous vous préoccupiez de votre situation financière et de votre personnel. Mais il faut accepter que vous ne puissiez pas résoudre rapidement ce genre de chose. Dans cette situation exceptionnelle, il y a beaucoup de choses que nous ne pouvons pas prévoir. C’est pourquoi vous n’êtes pas encore en mesure de trouver une solution à certains de vos problèmes. Par conséquent, concentrez-vous sur les choses sur lesquelles vous avez de l’emprise. Concentrez-vous sur le positif, ici et maintenant. »

 

Anxiété par rapport aux contacts avec les clients

« Le personnel soignant est en première ligne. Chez les détaillants, nombreuses sont également les personnes qui travaillent : dans les supermarchés, les pharmacies, les  proposant des plats à emporter … Ces gens doivent respecter les règles autant que possible. C’est tout ce que l’on peut faire pour le moment. Heureusement, la plupart des employeurs prennent des précautions  pour accroître la sécurité. Mais même si la prudence est de mise et toutes les mesures prises, il est normal que vous ou votre personnel ressentiez de l’anxiété. Ne luttez pas, parlez-en et osez demander de l’aide. À votre famille, vos amis ou connaissances. Ou faites-vous aider par des professionnels. Il existe de nombreux groupes de chats et quantités d’aides par téléphone. Ne tardez pas à y faire appel ! »


Évitez les actualités relatives au COVID-19 avant d’aller vous coucher

Certains supermarchés ferment actuellement une heure plus tôt que d’habitude, les horaires d’ouverture des petits détaillants sont restreints. Filip Raes : « C’est une bonne approche, car moins vous êtes confronté à une situation stressante, mieux c’est pour votre corps. Vous avez ainsi davantage de temps pour vous détendre, ce qui peut faire toute la différence. Quelques heures avant d’aller dormir, mieux vaut éviter toute actualité relative au COVID-19. Videz votre esprit de ces informations, afin de pouvoir vous détendre. Suivez les actualités quelques fois par jour seulement, au lieu d’appuyer toute la journée sur le bouton d’actualisation de votre site d’information habituel. »

 

CTA :  Votre esprit ne sera sans doute pas tranquille tant que vous ne saurez pas où vous en êtes financièrement. Connaissez-vous toutes les mesures de soutien du gouvernement ? Si ce n’est pas le cas, consultez cet aperçu.