Blog / Tendances /

Tendances e-commerce pour 2020

 

Default

Global Director

Quoi de neuf dans l’e-commerce ?  4 tendances pour 2020

 

Dans le domaine du commerce électronique, de nombreux petits et grands détaillants ont fait pas mal de chemin au cours des dernières années. Les possibilités sont aujourd'hui infinies, tout comme les attentes des nombreux clients. Il est donc grand temps de se tourner vers l'avenir : qu'apportera 2020 en termes d'e-commerce ? Nous avons parlé à Jeroen De Clerck, de Generation Shop, agence d'e-commerce et organisatrice de la Journée du Webshop. 

 

1. Offrir une expérience grâce au ciblage d'audience

Les clients attendent énormément d'une boutique en ligne. Alors que jusqu'à récemment, de nombreux webshops ne servaient que de simples catalogues présentant l'ensemble des produits disponibles, les clients sont désormais de plus en plus à la recherche d'expérience. Il est également important d'adapter le plus possible cette expérience aux besoins de votre visiteur. Vous pouvez le faire avec un outil tel que Shopware. La plateforme vous permet d'adapter facilement votre boutique en ligne aux besoins du client.

« En faisant appel au ciblage d'audience, nous donnons l'opportunité aux commerçants de faire la distinction entre clients fidèles et nouveaux clients. Ils peuvent ainsi présenter leur gamme de produits aux nouveaux clients, et plutôt proposer des remises supplémentaires ou des préventes exclusives à leurs fidèles visiteurs. Le sentiment d'être unique devient de plus en plus important pour les clients. »


 

2. Tout est lié : vers une approche omnicanal pour tous les détaillants

 

 


Le fait que les boutiques en ligne ont depuis longtemps cessé d'être séparées des magasins physiques n'est pas une nouveauté. Dans une telle expérience omnicanal, vous créez une gestion centralisée du stock, le client (et le commerçant) disposant de toute la flexibilité nécessaire pour commander et payer un produit n'importe où. « Par exemple, sur une boutique en ligne, vous pouvez voir qu'il y a trois articles disponibles pour un produit donné. Vous les commandez tous les trois. Il est parfaitement possible qu'un produit provienne de l'entrepôt, l'autre du magasin A et le troisième du magasin B. Sans une expérience omnicanal, en tant que client, vous n'auriez pu commander qu'un seul article, celui qui se trouvait dans l'entrepôt. L'inverse fonctionne aussi. Vous pouvez acheter des produits dans le magasin physique A qui ne sont pas présents dans la boutique et les faire livrer à domicile. » Dans cette approche omnicanal, les options de paiement sont d'une importance cruciale. Les clients attendent une transaction simple et sûre, sans complication.

« Jusqu'il y a peu, cette approche se voyait surtout dans les grandes entreprises. Mais depuis lors, les petits commerçants se sont joints au mouvement. J'attends une évolution vers une expérience omnicanal pour tous les types de commerçants en 2020 », déclare Jeroen.

 

3. Croissance de l'offre sur les marketplaces

Entre-temps, ce que l’on appelle les ‘marketplaces’ gagnent également en popularité. Des plateformes comme bol.com et Zalando servent d'intermédiaires entre les commerçants et les clients. Ce modèle économique est en contradiction avec la demande croissante d'une approche omnicanal et le désir d’expérience. Pourtant, de nombreux commerçants, disposant ou non de leur propre boutique en ligne, proposent désormais (également) leurs produits dans ces environnements.

Jeroen : « J'appelle ça l'effet bol.com. En principe, il y a peu d'avantages pour l'acheteur : le prix est généralement un peu plus élevé en raison des marges, et l'expérience sur ce type de plateforme est minimale. Mais c’est la commodité qui joue ici un rôle majeur. Le client connaît et fait confiance au site web, toutes les données de paiement sont déjà enregistrées... C'est simplement très pratique. »

 

4. L’importance croissante de votre propre niche

Avec la popularité croissante des marketplaces, les détaillants se demandent s'il est encore rentable de créer leur propre boutique en ligne. En tant que commerçant, vous n'avez pas à choisir entre les deux : « En fonction de ce que vous proposez, en votre qualité de commerçant, vous recherchez la raison d'être de votre propre boutique en ligne. Si vous n'en trouvez pas, vous pouvez vous rabattre complètement sur les marketplaces. Mais même si vous avez votre propre boutique en ligne, cela vaut la peine d'étudier les possibilités offertes par les marketplaces. »

Tout est de plus en plus intégré, c'est un fait : les grands acteurs n'en finissent pas de se développer et il devient de plus en plus difficile, chaque année, de se faire une place au soleil. Les petites boutiques en ligne sont en quelque sorte condamnées à trouver leur propre niche, ou à se distinguer par certaines stratégies de prix.

En résumé : 

 

> Cherchez un moyen d'offrir à vos clients une expérience dans votre boutique en ligne.

Même si vous avez un petit webshop, vous pouvez appliquer une approche omnicanal. Les solutions de paiement sont cruciales à ce niveau.

Cela vaut la peine d'étudier les possibilités offertes par les marketplaces. Une combinaison avec votre propre boutique en ligne est possible, mais pas nécessaire.

Osez proposer des solutions durables.

Trouvez votre niche.


 

Vous avez l'intention de lancer votre propre boutique en ligne ? Sur notre blog, vous trouvez quelques conseils simples.

Déjà prêt à vous lancer dans le vif du sujet et toujours à la recherche d'une solution de paiement en ligne simple ? Jetez un coup d'œil aux possibilités reprises sur notre site web.